Horaires des Messes

La requête en référé-liberté pour demander le rétablissement de la liberté de culte faite au Conseil d’Etat  par un certain nombre d’associations, d’instituts, d’abbayes, mais aussi d’évêques a été rejetée le samedi 7 novembre.

Parmi les réactions épiscopales, celle de Mgr Bernard Ginoux, évêque de Montauban : « Cette mesure est blessante et injuste. L’absence de messes touche la foi des catholiques. Le gouvernement pouvait l’éviter d’autant que ce samedi matin, à Nice, Monsieur le Premier Ministre a rappelé que la liberté de culte était fondamentale. Comme évêque je déplore que la ‘vox populi’ catholique ne soit pas entendue. Refuser l’expression de la foi est une atteinte aux personnes dans ce qu’elles ont de plus cher. »

Car, considère-t-il, la messe n’est pas remplaçable par la messe en vidéo : «Pour les catholiques la messe est vitale. Elle est ma rencontre réelle avec le Christ vivant, même si je ne communie pas à son corps. À plus forte raison quand je le reçois comme ‘pain vivant’, ‘nourriture pour la vie éternelle ‘».

Cette décision représente « une grande peine, non pas seulement personnelle, mais aussi pour les fidèles qui ont besoin de participer à l’eucharistie. » D’autant que « cette peine est injuste quand on considère que pour les célébrations catholiques nous avons appliqué les ‘gestes-barrière’ et suivi les consignes sanitaires. Par ailleurs la plupart de nos églises sont suffisamment grandes pour établir la distance voulue entre les fidèles. Nous constatons en revanche que, dans de nombreux lieux, celle-ci n’est pas vraiment respectée comme dans les établissements scolaires, les transports en commun, les supermarchés, etc.… Et ne parlons pas de la vie dans certains quartiers de nos villes ! »

L’Église, depuis les Apôtres, revendique la liberté d’observer la Loi de Dieu. Or, cette loi est aujourd’hui bafouée par l’Etat, qui interdit aux chrétiens de rendre le culte qui est dû à Dieu. Devant une telle situation s’applique l’enseignement de S. Pierre : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » Actes V, 29.

L’assignation à résidence imposée injustement par l’Etat ne doit pas nous décourager. Au contraire, il nous faut manifester notre droit et notre devoir de pratiquer notre religion .

Je ne peux qu’encourager toutes les initiatives motivées par le souci de la gloire de Dieu et du salut des âmes.

Vous trouverez ci-après un lien qui vous indiquera le moyen de vous associer aux manifestations de catholiques dans les diocèses de France afin d’obtenir la liberté de culte.

https://www.lesalonbeige.fr/liberte-de-culte-les-catholiques-de-france-manifestent/

Calendrier paroissial du 15 au 21 Novembre 2020

Dimanche  15   6ème Dimanche complémentaire après l’Epiphanie.

                       Pas de messe publique à Belloy.

  Lundi  16       Ste Gertrude, Vierge.

                      Pas de messe publique à Belloy.

Mardi 17       S. Grégoire le Thaumaturge, Ev. et Conf.

                     Pas de messe publique à Belloy.

Mercredi 18    Dédicace des Basiliques St Pierre et St Paul.

                    Pas de messe publique à Belloy.

Jeudi  19         Ste Elisabeth de Hongrie, Duchesse et Veuve.

                    Pas de messe publique à Belloy.

Vendredi  20  S. Félix de Valois, Conf.

                   Pas de messe publique à Belloy.

Samedi 21   Présentation de la T. St Vierge Marie.

                  Pas de messe publique à Belloy.

Confessions de 10 h 00 à 10 h 45; de 16 h 00 à 16 h 30.

 Dimanche  22   24ème et dernier Dimanche après la Pentecôte.

                 Pas de messe publique à Belloy.

Lundi  23       S. Clément 1er , Pape et Mart.

Pas de messe publique à Belloy.

Mardi 24       S. Jean de la Croix, Conf. et Doct.

Pas de messe publique à Belloy.

Mercredi 25  Ste Catherine, Vierge et Mart.

Pas de messe publique à Belloy.

Jeudi  26         S. Sylvestre Abbé.

   Pas de messe publique à Belloy.

Vendredi  27  De la férie.

Pas de messe publique à Belloy.

Samedi 28   De la St Vierge Marie.

Pas de messe publique à Belloy.

Confessions de 11 h 30 à 12 h; de 16 h 00 à 16 h 30.

 Dimanche  29   1er Dimanche de l’Avent.

Pas de messe publique à Belloy.

 

 

            

    


 

 

 

 

       Prière pour la France

O Père, ô mon Dieu, délivrez, sauvez maintenant votre France. Préparez le cœur de vos enfants à la mission qu’ils vont avoir à accomplir pour toutes les nations, pour l’Église toute entière. O Père, ô mon Dieu, que les cœurs de vos élus tressaillent maintenant à votre appel, reconnaissant votre voix, votre commandement, votre invitation à agir. Conduisez-les, ô mon Dieu, chacun à sa place et chacun à sa mission. Imposez-leur vous-même tout ce que vous voudrez de chacun d’eux et de tous. Que rien ne soit l’effet de leur propre choix, mais uniquement de votre unique volonté d’amour. O Vierge Immaculée, ne les laissez pas s’égarer ni se tromper. Amen